Vincent Todaro, un champion du monde au parcours renforcé par l’éthique.

En novembre 2019, aux championnats du monde de Lahti en Finlande, où 28 nations étaient présentes, 36 français y participent.

Parmi eux 30 médailles d’or, 8 médailles d’argents, 4 trophées et 3 records du monde.

L’athlète français Vincent Todaro, 35 ans, est devenu 2 fois champion du monde de force athlétique dans sa catégorie, en battant au passage quatre records du monde et remportant le titre mondial en powerlifting (3 mouvements) ainsi que le record du monde de soulever de terre de 222,5 kg.

Il est ambassadeur de l’ONG Vegan Warrior, organisation qui a pour objectif de sensibiliser au respect des humains, de l’environnement et des animaux par les valeurs positives du sport.

Quel est son parcours et sa recette de champion ?

Vincent Todaro, le sport et vous, une histoire d’amour ?

J’ai commencé les arts martiaux à l’âge de 9 ans. Judo/kung fu, puis tennis, badminton, squash, running.

Ensuite le crossfit en 2013 pour préparer un premier Mud Day. A travers le crossfit on a remarqué quelques facilités pour moi sur les mouvements de force comme le squat et le soulevé de terre où malgré mon faible poids de corps j’étais capable de soulever plus lourd que la plupart des gens de ma salle. Je me suis donc aussi entrainé à la force athlétique et aux compétitions en force athlétique en 2017. J’ai obtenu le titre de champion de France deux années consécutives 2017 et 2018.

En 2019 j’ai changé de Fédération pour le WPC (association sportive World Powerlifting Congress, compétitions nationnales et internationnales). J’ai remporté l’Open de France WPC et les championnats du monde avec 4 records du monde WPC en 2019.

Pourquoi êtes-vous végétarien ?

Je suis devenu végétarien en 2014. Je trouvais hypocrite de dire que j’aimais les animaux et de continuer à les manger.

Pourquoi ensuite vegan ?

En 2017, le même processus m’a poussé à devenir végane. Puis j’ai ajouté l’aspect santé et écologique.

Qu’est-ce que ce nouveau régime a changé dans votre pratique sportive ?

Je me suis senti moins lourd, avec davantage d’énergie et je récupérais plus vite. J’ai progressé plus vite puisque je pouvais mettre plus d’intensité à chaque entraînement et enchainer les entrainements avec moins de repos.

Pourquoi avez-vous intégré l’association Vegan Warrior ? 

Le véganisme m’a beaucoup apporté, alors si je peux à travers mon sport, mes performances et l’association, service la cause animale et environnementale, c’est une évidence et une chance.

Je tiens à faire connaitre cette association. Je participerais autant que je peux aux films ou documentaires que l’association fera.

Le véganisme est bien plus qu’un combat pour les animaux et leur survie, il s’agit aussi de notre santé et celle de la planète.

Et je pense que c’est à travers le sport que mon message à le plus de chance de faire écho.

Vincent Todaro est un athlète aux performances spectaculaires.

Il est un sportif du XXI ème siècle qui a compris que la santé, le sport et la bienveillance envers le vivant sont indissociables.

Pour porter ses performances vers l’excellence, pousser ses limites, il emprunte la voie royale du respect de son environnement et du vivant en adoptant un comportement éthique et une l’alimentation végétale.

Karine Dana

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.