Journal de confinement – Jour 8

 25/03/20 – Mercredi, 8ème jour

/!\ Disclaimer : Je ne suis ni pour, ni contre l’étude du professeur Raoult, pour la simple et bonne raison que je n’y connais rien en infectiologie. Par contre je suis pour l’ouverture d’esprit et la remise en question.

Aujourd’hui est sortie une vidéo sur YouTube que j’attendais énormément. C’est une vidéo de Mr Sam, un sceptique dont les vidéos ont toujours pour thème premier « prenons soin de la MÉTHODE avec laquelle on se met des trucs dans la tête.

Dans cette vidéo il parle du Pr Raoult, un infectiologue qui prétend avoir trouvé une solution à la pandémie actuelle en administrant deux médicaments, la chloroquine (ou hydrochloroquine) (un antipaludéen utilisé depuis super longtemps) et l’azithromycine (un antibiotique utilisé contre les angines bactériennes et les bronchites).

Bref, certain.e.s membres de la communauté scientifique sont pour et d’autres tirent la sonnette d’alarme en disant que nous n’avons pas du tout assez de recul sur cette l’étude qu’il a publié pour la considérer comme efficace voir sans danger.

La semaine dernière, ma cousine m’a envoyé un article d’un médecin qui vantait les mérites du Pr Raoult et de ses recherches.

En le lisant j’ai ressenti une bouffée d’espoir, je me suis sentie plus légère, rassurée. Vraiment, et j’en avais besoin.

Ça ne faisait que quelques jours que j’étais confinée et déjà je commençais à ressentir des signes de stress (genre des pics douloureux aux poumons qui me faisaient penser que j’avais peut être choppé le COVID-19 (alors qu’en fait non hein, je n’ai eu ni fièvre, ni toux, ni mal à la gorge. J’ai des tendances hypocondriaques, je me connais) comme si je manquais d’air parfois). J’ai aimé lire ça, et j’aurais vraiment aimé y croire.

Seulement voilà, il y a des choses que je n’ai pas compris, notamment, comment un antibiotique peut-il être efficace contre un virus, alors que toute ma vie on m’a appris que les antibio c’est pour les bactéries.

Mais bon, même si j’ai beaucoup de médecins dans ma famille (qui sont tous réquisitionnés en ce moment et que je n’ai pas osé embêter avec mes questions) moi je ne suis pas médecin et si ça se trouve on m’a appris des choses si simplifiées qu’elles peuvent devenir fausses. Je sais seulement que dans ce domaine je ne sais rien.

Par contre, la plupart du temps, quand je ne connais pas un sujet ou que je ne comprends pas la logique avancée par l’auteur d’un article, je fais des recherches. Sauf que là, j’avais tellement envie et besoin de cette bouffée d’espoir que j’ai simplement décidé d’attendre et de voir ce que les autres pensaient de cette étude et du Pr Raoult.

Seulement voilà, de plus en plus de gens ont commencé à l’encenser. Partout pleuvaient des articles lui jetant des fleurs. J’en ai lu beaucoup. Pour l’espoir.

Il faut savoir deux choses à propos de moi (c’est un journal de confinement bordel, alors je raconte ma vie, voilà) :

1/  J’ai gardé de mon adolescence un mécanisme peu commun qui, quand quelque chose ou quelqu’un a du succès, me fait le détester immédiatement. Ça doit venir de mon désir d’être « différente » mais sachez que j’exècre Muse et Kurt Cobain, juste parce qu’au lycée, tout le monde les adorait. C’est surement stupide mais je n’arrive pas à passer au-dessus et depuis, je me suis fait une raison. (D’ailleurs, funny story (histoire drôle), dans un film dont je tairais le nom je suis tombée amoureuse d’une chanson et c’était du Muse, sauf que je ne le savais pas. Haha)

2/  J’ai une peur bleue des gourous et des sectes. J’ai fait un exposé enfant dessus qui m’a traumatisé et pour ne rien arranger, j’ai perdu deux très bons amis quand  j’avais une vingtaine d’année à cause d’un « maitre spirituel » à la con et depuis, je HAIS les gourous. Je n’ai jamais pu faire des arts martiaux parce qu’il fallait appeler le prof « maitre » et quand on parle de « gourou » au sens premier pendant un cours de yoga, j’ai des sueurs froides.

Bref, Raoult avait TROP de succès, les gens le trouvaient TROP parfait, alors par principe je me suis méfiée, le culte de la personnalité très peu pour moi. Mais entre la méfiance et l’espoir, ou en tout cas le besoin d’en avoir, que choisir ?

Dans une interview de lui que j’ai lu, il fait preuve d’une telle condescendance que j’ai vraiment eu du mal à lire jusqu’au bout.

/!\  Attention, l’article est sensé provenir du journal Le Parisien mais je n’ai pas pu le trouver sur le net (peut-être est-ce un article papier) je n’ai trouvé qu’une retranscription, alors à prendre avec des pincettes. Oui je sais, je pourrais citer des sources plus fiables, mais je vous les donne comme je les ai reçues.

Bref, je referme cette page de journal en vous laissant avec mes citations préférées de cette vidéo (peut-être que ça vous incitera à la regarder)

« Depuis toujours nous chérissons les héros […] des histoires d’homme qui se dresse seul contre une masse infiniment plus grande que lui »

« La réalité empirique se moque complètement de nos désirs et de nos fantasmes »

« Il faut réussir à s’extraire de ce qu’on aimerait que soit la réalité et chercher non pas ce qui va confirmer notre fantasme, mais plutôt vérifier s’il n’y a pas des erreurs susceptibles de nous décevoir, de nous ramener sur terre. Cette bonne vieille terre qui est toujours plus complexe et plus subtile que ce qu’on se l’imagine »

« C’est tout aussi critiquable de prétendre que Raoult est un héros quand on a pas les compétences pour vérifier ce qu’il dit »

Ps : Sinon je n’ai pas fait mon sport comme tous les matins car j’ai d’énormes courbatures alors ce sera un rest day. Et puis je m’apprête à jouer aux jeux vidéo pour le reste de la journée. C’est si cool d’être une grosse geek pendant un confinement.

En espérant que vous allez tous bien et que vous tenez le coup,

Love

Clémentine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.